Le cheesecake de l’automne

Chez nous l’automne est une période faste en anniversaires. C’est pas compliqué la moitié des anniversaires que nous fêtons tombent en automne. Autant dire qu’en automne on pâtisse sévère !

Cet été pour l’anniversaire de mon papa (qui a eu l’étrange idée de ne pas naitre en automne), j’avais fait un no-cheesecake aux mirabelles (mon père étant fan de mirabelles, ça tombait sous le sens). J’avais suivi cette recette, sauf que j’avais fait une croûte en spéculoos écrasés et agglomérés à la purée d’amandes. Une tuerie, on sentait divinement la mirabelle et ça allait à merveille avec les spéculoos. Le seul qui n’a pas aimé c’est M. MiniDou… Il a trouvé que c’était gâcher des mirabelles que de les mixer pour en faire un no-cheesecake. Moi j’ai trouvé qu’il n’y avait pas assez de garniture…

Est alors arrivé le deuxième anniversaire d’automne : celui de M. MiniDou. Ma maman a décidé de faire un pain d’épices et m’a demandé de compléter avec un truc « que ton père aime, sinon on va en entendre parler pendant des semaines ». Entre temps j’étais tombée là-dessus et j’avais toutes les peines du monde à me sortir ce gâteau de la tête.

Alors ni une, ni deux, j’ai adapté.

DONC :

  • une grosse 40aine de spéculoos
  • deux bonnes cuillères à soupe bien bombées de purée d’amandes
  • 300 g de crème de marrons
  • 3 cups de noix de cajou crues
  • 2 Tbsp de vinaigre de chasselas
  • 6 Tbsp d’huile de coco fondue
  • 1 tsp de cannelle

* Cuisson 35min à 180°C

  1. 24h à l’avance on met les noix de cajou à tremper dans l’eau froide.
  2. Le jour J : Dans un bol de mixeur avec un couteau en S on balance sans ménagement les spéculoos et la purée d’amandes. On mixe jusqu’à obtenir une pâte homogène. On transvase dans un moule à charnière et on étale bien sur le fond en couche régulière, s’il y en a trop on hésite pas à tapisser aussi les bords.
  3. On égoutte les noix et on les place dans le bol d’un blender efficace avec la crème de marrons, le vinaigre, l’huile de coco et la cannelle. On blende jusqu’à obtention d’une crème homogène et lise (hésitez pas à racler les bords plusieurs fois et éventuellement à ajouter une petite quantité d’eau au démarrage pour aider votre blender s’il est un peu poussif comme le mien – j’ai mis 30mL).
  4. On verse la crème cajou-marrons dans le moule préalablement foncé avec le mélange spéculoos-purée d’amandes et on enfourne à 180°C pour environ 35 min (faut que ça colore un peu sur le dessus).

Ça se mange comme vous préférez : tiède, froid, glacé… Ma préférence va à tiède avec du sirop d’érable par dessus.

J’ai lamentablement oublié de photographier mon œuvre et elle est bien évidemment engloutie depuis longtemps. J’espère donc pouvoir la retrouver sur les photos de l’anniversaire de M. MiniDou qu’a prises mon papa (je les récupère quand il rentrera de vacances au pays des chapkas et de l’alcool de patates).

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine, végane, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le cheesecake de l’automne

  1. Résé dit :

    toujours pas de photo??? sniff snifff 😉

  2. Résé dit :

    non mais l, on arrive à Noël, j’voudrais pas dire ……
    des bisous et passes de bonnes fêtes de fin d’année :* :*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s