Les autres petits déjeuners

Quoi encore le petit dej’ ?!

Bah ouais, encore le petit dej’. C’est le repas le plus important de la journée, normalement il rompt un jeune de 10-12 heures. Soyez honnêtes, à quel autre moment de la journée attendez-vous aussi longtemps pour manger ? Je vous laisse réfléchir quelques instants.

On est d’accord : JAMAIS. D’ailleurs la dernière fois que vous avez sauté un repas, vous avez crevé la dalle jusqu’au suivant (ou alors vous vous êtes jetés sur un paquet de chips innocent). Du coup pourquoi tant de personnes disent n’avoir pas faim le matin ? Plusieurs réponses à ça selon moi.

-> D’abord le matin le cerveau a encore plein de choses à gérer (pipi, se réhydrater, se préparer fissa pour être à l’heure/se souvenir de ce qu’on a fait hier soir après ce douzième cocktail au nom imprononçable…), il n’est donc pas forcément dispo pour vous signaler que vous avez faim. De plus il faut savoir que quand on a « trop » faim cette sensation peut être mise en sommeil par l’organisme (une façon de dire « tu me gaves, j’ai compris, mais j’y peux rien »)

-> Ensuite quand on dit petit déjeuner on pense immédiatement au bol de lait et céréales pour les enfants (avec sa variante tartines) et au café tartines (avec sa variante croissant) pour les adultes. Or : c’est ultra réducteur si l’on considère les possibilités offertes par ce repas et c’est très peu probable que votre organisme ait envie de manger tous les jours la même chose. Franchement vous mangeriez tous les midis le même repas ?

-> Enfin nombre d’enfants (ou d’adultes) prennent l’habitude de sauter ce repas parce qu’il faut se préparer vite vite pour aller en cours et autant on ne peut pas quitter la maison en pyjama, autant on peut sans avoir mangé. Or nous avons une horloge biologique qui rythme nos prises de repas, manger c’est aussi une question d’habitude.

Comment faire donc ? Pour ceux qui ont vraiment perdu l’habitude de manger : commencez par un jus de fruit légèrement acide (orange, pamplemousse, ananas…) ou un fruit du même genre (les mêmes que précédemment, pomme granny, kiwi, mandarine…). L’acidité du fruit entrainera une sécrétion de sucs digestifs par l’estomac qui entrainera un signal nerveux de sensation de faim (légère au début, mais on ne passe pas de rien à Gargantua en deux jours). Pour ceux qui ont encore l’habitude de petit déjeuner, mais qui n’ont pas vraiment faim et se contentent donc de grignoter une demi tartine et de boire un micro verre de lait, la solution est de trouver ce qui vous fait vraiment envie et de découvrir tous les possibles d’un petit déjeuner (parfait, porridges, œufs, fromage…).

J’ai décidé de varier mes petits déj’ vers 12 ans, parce que justement les céréales et les tartines me gonflaient, mais que je ne voulais surtout pas supprimer ce repas (j’avais déjà du mal à tenir jusqu’à midi, je n’aillais pas me jeter comme ça dans les crises d’hypoglycémie). Mes parents m’ont laissé faire ce que je voulais de ce repas, du moment que je le prenais et que j’étais à l’heure au collège pour eux tout allait bien. J’ai donc choisi une alternance un jour sur trois : une fois salé (œuf bacon, œuf dur et fromage, fromage et légumes (oué j’ai même déjà mangé du houmous au petit dej)…), une fois « classique » (lait tartines), une fois sucré (compote galette de céréales, pain et fruits frais…). L’écart petit dej’ – déjeuner a tout de suite posé moins de problèmes. J’ai finalement gardé cette routine jusqu’à mon départ de la maison où j’ai viré le lait et les tartines et tourné sur deux jours.

Et puis le challenge. Bon. Il a encore fallu repenser tout ça. Entre temps j’étais passée par les US et le Royaume Uni et j’avais découvert les flocons de céréales et les petits dej’ à base de restes de la veille (et c’était TROP BON). Je me suis donc penchée sur la question et voilà ce que j’en ai tiré :
-> À peu près tous les jours mon fils mange 3/4 d’une banane et laisse le reste, c’est la fin du repas, généralement on voit qu’il en peut plus. Je dispose donc de morceaux de banane. -> J’aime toujours autant les flocons de céréales et avec du lait végétal on peut aisément faire ressortir leur saveur.
-> La soupe miso le matin c’est chouette. Le riz aussi en fait.
-> Les fruits je préfère les manger le matin.

Bilan je me suis orientée vers ça :

IMG_1413Ouais, c’est pas hyper sexy. Mais c’était super bon.

Bol pas sexy à la banane :

2/3 cup de flocons de céréales (ici sarrasin, mais j’ai retenté avec des flocons de riz et ma foi c’était fort bon également)
1 cup lait végétal (ici riz)
1 banane (en plusieurs bouts s’il le faut)
sirop d’érable au goût

Le soir avant d’aller vous coucher, vous mélangez vos flocons et votre lait. Vous laissez le tout reposer au frigo pépère pour la nuit.
Le lendemain matin, vous écrasez votre banane avec du sirop d’érable et vous balancez ça dans le bol qui contient vos flocons gorgés de lait. À ce moment là deux options : soit vous mélangez juste et vous mangez tel quel (en ajustant si besoin le sirop d’érable), soit vous passez le tout au mixeur plongeant et vous mangez (après ajustement du sirop si nécessaire).

Sinon y’a eu ça aussi :

IMG_0397 (2)Bol brun :

1/2 cup flocons de sarrasin
1/8 cup de graines de tournesol
6 à 10 noisettes
1 cup de lait végétal (ici de riz)1/2 banane

La veille on met à tremper les flocons et le tournesol dans le lait et les noisettes dans de l’eau.

IMG_0397
Le lendemain matin on balance tout dans le bol du mixeur (blender ou mixeur plongeant) et on mixe. Ensuite on boit. Si on veut on peut ajouter du sucre, du sirop d’agave, du sirop d’érable… Moi je trouve pas ça indispensable finalement ça gâche un peu le goût noisette tournesol.

Sinon y’a aussi eu ça :

IMG_1431L’assiette à droite c’est mon repas de midi, j’avais du rab’ du matin donc j’en ai fait un dessert en mettant plus de lait et moins de flocons.

Bol au fruits :

1/2 cup de flocons de céréales (ici 1/4 sarrasin et 1/4 avoine, merci les fonds de paquets)
3/4 cup lait d’amande
1/4 cup lait de coco
suprêmes d’agrumes (tirés du congélo, pamplemousse rose et clémenvilla)
fruits frais (ici un reste de banane et quelques fraises qui commençait à tourner de l’œil).

Comme mes fruits étaient congelés j’en ai profité pour faire décongeler les agrumes toute la nuit avec les flocons.
Le lendemain matin on mélange bien et on ajoute les deux laits. On remélange un coup.
On coupe les fruits frais par dessus et on se régale. Toujours pareil on peut sucrer si besoin, mais avec tout ces fruits franchement…

Ces différents bols s’accompagnent généralement d’une ou deux figues sèches et d’abricots secs ainsi que d’un thé (éventuellement glacé infusé la veille et mis au frigo) et d’un jus de fruits. Globalement ça me permet de tenir la matinée, sachant que je ne vais pas courir un marathon, mais j’ai quand même un boulot où je m’agite beaucoup.

Il y en a eu plein d’autres, la limite n’étant posée que par les ressources du moment et l’imagination.

Publicités
Cet article, publié dans Cuisine, Défi "J'me soigne", est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s