Knitting and Crochet Blog Week 2011 – 1

Au début je me suis dit que je vous ferai une petite explication sur ce qu’est cette semaine. Puis finalement j’ai eu une méga flemme, vu que l’article d’Eskimimi Knits est tout bien. C’est alors que je me suis dit que peut être qu’il avait quand même un défaut, il est en anglais. Bah qu’à cela ne tienne. J’ai aussi une superbe version en français chez KnitSpirit ^^

Aujourd’hui nous sommes le 28 mars, au boulot ! It’s 2KCBWDAY1 rockin’ !

Histoire de deux fils

Deux fils. Un qu’on aime, un qu’on n’aime pas. Autant pour le fil que j’aime j’ai du mal à choisir, autant pour le fil que je n’aime pas la question ne se pose pas.

Du coup je vais commencer par le fil que je n’aime pas, ça me laissera du temps pour réfléchir au reste.

Le fil 100% acrylique.

Mon cauchemar. Je ne suis pas une grande fan des fils naturels qui fraient avec le synthétique, même si j’apprécie de pouvoir passer certains de mes tricots à la machine sans aucun état d’âme. Je comprend aussi qu’il est bien utile d’avoir un peu de nylon ou de viscose dans les chaussettes.

En revanche, le fil 100% synthétique, là j’ai vraiment du mal. D’abord pour une simple raison : ça gratte, l’acrylique toute seule, ça gratte à mort. Quand on a la peau sensible c’est une galère sans fin, mais si ça se limitait à ça. Nan. Il faut aussi se fader les « Ah ! Le tricot ! Pfff, quand j’étais petite ma grand mère m’étouffait dans des cagoules en laine qui grattaient ! Quelle horreur » alors que c’était ptet bien de l’acrylique et autres commentaires du style « Et tu fais des serpillères ? ».

Bref je me suis tout de même fait violence pour tricoter un châle (un trendy tout bleu) sympa à Belle-Maman. Il s’agissait de lui offrir un truc qui tienne chaud aux épaules et au cou, mais qui résiste à sa terrible fatigue et qui puisse passer (par inadvertance) à la machine sans feutrer à mort. J’avais pas 36 solutions. Me voilà partie pour un tricot en acrylique. J’en arrive à 75% de la longueur que je souhaitais, après de multiples ralages contre le dédoublement du fil et les mains qui transpirent. Ce week end là, je pars en week end. Sans mon tricot. Je savais que je n’allais pas toucher terre et que donc j’aurais trimballé le sus-dit pour rien.

Je laisse donc mon ouvrage dans une case du meuble à côté de la télé, place bien pratique vu que je tricotais essentiellement le soir à ce moment là (plein été).

Mauvaise idée >_< Le chat, resté seul, a décidé que jouer avec l’énorme pelote serait funky. J’ai donc retrouvé plusieurs mètres de fils déroulés un peu partout dans l’appart T_T

J’ai pris mon courage a deux mains et j’ai commencé à déméler. Ça aurait pu s’arrêter là seulement comme c’était un fil en acrylique, je me suis mangé un nombre incroyable de décharges d’électricité statique >_<

Après quoi j’ai fini le projet en question, je l’ai bloqué et offert à Belle-Maman. Qui l’a trouvé trop jeune par sa couleur (bleu bleuet c’est intemporel non ?) et trop vieillot (on dit vintage bordel) par sa forme et n’ose pas le mettre T_T

Les projets en acrylique, plus JAMAIS !

Le fil brushed suri de blue sky alpacas

Vous pouvez la voir en image .

Elle est magnifique. Et puis elle est douuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuce ^^

Vous connaissez forcément La Fille Douée en Amour (cf. Florence Foresti), ben un écheveau de brushed suri c’est encore plus doux !

J’avais choisi cette laine parce que la couleur candied apple me plaisait. Et puis bon, l’alpaga c’est doux en général, non ? Donc à mes yeux je ne prenais pas beaucoup de risques. Quand le colis est arrivé j’ai bien passé 20 minutes à carresser l’écheveau en me demandant ce que j’allais bien pouvoir en faire…

Au final je l’ai transformé en 2 bobines et un col pour Belle-Maman (qui a été remplacé par le trendy après qu’il se soit glissé entre deux Tshirts dans une machine à 60°C).Un plaisir à tricoter, le fil est poilu, mais on ne se retrouve pas couvert de poils après 2 minutes de tricot, il ne se dédouble pas et il rend bien sur des aiguilles 3 à 6 (oui, le col a demandé de multiples essais).

Je ne sais pas encore bien ce que je vais faire du reste. Peut être bien un bonnet pour mon frileux de père ou pour moi même qui suis si sensible des oreilles. Enfin bon en attendant de trouver une utilité à ce reste rouge magnifique j’ai acheté deux écheveaux d’Earl Grey et je fais un nouveau col à Belle-Maman (avec un fil japonais 90% laine 10% nylon trop top aussi).

Je tiens à préciser que si les deux liens pour les laines que j’aime pointent vers le même site c’est uniquement parce que les laines en proviennent et pas parce que j’aurais touché un quelconque bonus à citer ce site en particulier. Ceci étant dit : c’est un excellent site, très sérieux. Je le recommande.

Publicités
Cet article, publié dans KCBW, Tricot-crochet blabla, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s